Astérix La Grande Collection -  Astérix gladiateur - n°4

Astérix La Grande Collection - Astérix gladiateur - n°4

Titre de livre: Astérix La Grande Collection - Astérix gladiateur - n°4

Broché: 53 pages

Date de sortie: May 23, 2007

ISBN: 2012101674

Éditeur: HACHETTE ASTERIX

Obtenez le livre Astérix La Grande Collection - Astérix gladiateur - n°4 au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Astérix La Grande Collection - Astérix gladiateur - n°4

Dans ce quatrième album, les auteurs « se lâchent » et lancent une très bonne machine à rire qui fonctionne à chaque page, voire plusieurs fois par page : pléiade de bons mots parfaitement en situation, jouant parfois sur les homophonies (« où est le barde, garde ? »), gags « muets » purement visuels (les égyptiens visitant Rome), art du raccourci (la porte défoncée de l'auberge, les gardiens assommés), art du gag « filé » (le romain « secoué » qui vibre encore quatre cases plus loin), goût pour la répétition à but comique (l'accumulation des casques, les chansons du barde, le persil dans les oreilles, les portes défoncées, le geste du bras du lanista). Les auteurs commencent à s'amuser avec Abraracourcix, son bouclier et ses porteurs. On notera aussi la première apparition des pirates, promis à un bel avenir. Les travers de la société moderne sont toujours épinglés (le goût pour les nourritures étranges du dresseur de gladiateurs, les mauvaises relations entre voisins d'un même immeuble, la publicité lors des grands spectacles, le tourisme de masse, l'exploitation commerciale). Tout est synthétisé dans les fameux jeux du cirque avec une parodie délirante des péplums (Ben Hur notamment) où le mot « jeu » prend tout son sens (le « ni oui ni non »). Plastiquement, on remarquera les très belles variations émeraude de la mer, l'éclairage par torches du sous-sol du cirque, la chaude couleur du sable de l'arène). Un premier « must », donc.